13 – Le saviez-vous ?

logo LSV
[REC] le saviez-vous

  • Saviez-vous que lors du tournage, le film ne se nommait pas [REC] mais « Bomberos » (soit Pompiers) ?
  • Saviez-vous que « Rabia 6 » (soit Rage 6) était également un nom provisoire pour le film ?
  • Saviez-vous que ledit tournage n’a duré qu’une vingtaine de jours ?
  • Saviez-vous que [REC], contrairement à la presque totalité des films, a été tourné chronologiquement et qu’il n’est qu’une succession de longs plans séquences. Le plus long dure d’ailleurs 22 minutes !
  • Saviez-vous que lors du tournage, le destin du film était incertain ? Selon les réalisateurs, ils ne savaient pas si le film sortirait au cinéma, en direct-to-dvd ou video ou même en cadeau bonus avec un journal.
  • Saviez-vous que le film a été tourné dans un immeuble du centre de Barcelone désaffecté (très précisement au 34 Ramble de Catalunya) spécialement dédié au tournage de film et de série-télés espagnols ?
  • Saviez qu’à Béziers il existe exactement le même immeuble que celui qui a servi de décor au film [REC] ? Cet immeuble haussmannien est en vente à 367 000 euros, mais il est habité par contre… Donc il faudra exclure les habitants pour faire son remake de [REC]
  • Saviez-vous que [REC] a été entièrement tournée dans de véritables lieux ? Aucun décor n’a été construit pour le film.
  • Saviez-vous qu’en réalité l’appartement d’Albelda n’existe pas ? Dans l’immeuble où a eu lieu le tournage, la porte existe, mais en réalité, elle donne sur un tout petit grenier et non un appartement.
  • Saviez-vous qu’alors que Jaume Balaguero, Paco Plaza et Luis Berdejo écrivaient le scénario du film, ce dernier avait promis qu’il prendrait le nom de la première personne qui les appellerait au téléphone ? Et c’est Angela Vidal, une amie de Leticia Dolera et Paco Plaza qui appela. En 2007, elle sera même invitée par les réalisateurs à la conférence de presse de REC au festival de Sitges.
  • Saviez-vous qu’Angela Vidal, protagoniste principale du film n’est pas actrice de formation mais justement journaliste ?
  • Saviez-vous que le téléphone qu’utilise Jennifer dans le film est un Nokia N-93 ? C’est d’ailleurs avec ce même téléphone que les réalisateurs ont tourné leur propre making of du film.
  • Saviez-vous que les réalisateurs se sont inspirés d’un épisode d’X-Files pour créer leur film ? Il s’agit de l’épisode 12 de la saison 7, nommé X-Cops, réalisé par Micheal Watkins et écrit par un certain Vince Gilligan (créateur de Breaking Bad).
    Ils ont également puisé leur inspiration dans l’émission Aquí hay tomate – plus particulièrementune histoiredeRaquelMosquera – et le court-métrage Rubber Johnny, de Chris Cunnigham.
  • Saviez-vous que Pablo, cadreur d’Angela Vidal, n’est pas visible dans le premier film ? Nous n’entendons que sa voix et ne voyons que son ombre et ses baskets. Il faudra attendre [REC]² pour le voir enfin le passer devant la caméra, mais infecté cette fois-ci…
  • Saviez-vous que la photo de communion de la jeune Tristana Medeiros est en réalité la photo de communion de Paula Balaguero, la nièce de Jaume.
  • Saviez-vous que dans l’introduction du film, tout est filmé dans une véritable caserne de pompier et que tous les protagonistes – à l’exception de Manu et Alex – sont de vrais professionnels.
  • Saviez-vous que la première idée des réalisateurs était de mettre en scènes des policiers et non des pompiers dans leur film ? C’est après le 11 septembre qu’ils ont décidé de changer pour des soldats du feu, alors plus populaires aux yeux des gens.
  • Saviez-vous que le tournage dans la caserne de pompier a été plusieurs fois inopinément interrompu par des interventions ?
  • Saviez-vous que la jeune femme réceptionniste à la caserne qui fuit lorsqu’arrive la caméra est jouée par Ana Prats, une amie de Paco Plaza ?
  • Saviez-vous que dans la scène où Angela présente les chambres pour les gardes de nuit, de véritables pompiers y dorment ? D’ailleurs l’homme qui passe à ce moment-là n’est absolument pas un figurant mais un vrai pompier.
  • Saviez-vous que, sur le tournage, aucun des acteurs ne connaissaient véritablement le déroulé du film ? Aussi personne n’avait connaissance de l’histoire, et la plupart des situations et dialogues étaient improvisés par les acteurs eux-mêmes, avec seulement quelques consignes de la part des réalisateurs. C’est un choix volontaire de leur part, car ils souhaitaient pouvoir capter la spontanéité des situations, ainsi que la véritable peur et la pure terreur de leurs acteurs, pour donner encore davantage de crédibilité à leur film, et l’encrer encore un peu plus dans la réalité.
  • Saviez-vous que la plupart des acteurs de [REC], n’ont pas été choisis sur leur talent de comédien ? Ils ont été sélectionnés au casting sur leur spontanéité et leur capacité d’improvisation.
  • Saviez-vous que lorsque le mannequin qui simule la chute d’Alex tombe de la cage d’escalier et s’écrase sur le sol, l’acteur, profitant d’un tour de caméra, et qui était alors caché, devait cacher le mannequin et se mettre à sa place dans son exacte position, et tout ça en quelques secondes ?
  • Saviez-vous que Manuel Bronchud, Ferran Terraza et Carlos Lasarte avaient déjà travaillé avec Jaume Balaguero sur son premier film, « La Secte sans Nom ».
  • Saviez-vous qu’une des voix qui vient de l’extérieur et qui parle dans le mégaphone n’est autre que celle de Jaume Balaguero ? En tendant bien l’oreille, on peut y entendre des phrases comme « Code JA », JA étant une référence à J.A. Bayona, réalisateur de « l’Orphelinat » et grand ami de Balaguero. Ou encore ¡Recomendadla! Message subliminal pour faire un peu de pub pour le film. [REC]omendadla soit [REC]ommandez-le
  • Saviez-vous que Paco Plaza souhaitait que le garçon japonais (Daniel Trinh) porte un maillot du club de foot de Valence tandis que Jaume Balaguero, lui, voulait qu’il en porte un du Barça ? Finalement, pour des questions de localisation, c’est Jaume qui a gagné !
  • Saviez-vous que, pendant le tournage, Jaume Balaguero a observé que Maria Teresa Ortega (l’actrice qui joue la vieille dame) nettoyait sans arrêt les escaliers souillés de sang ? Il l’a alors rassurée en lui disant de ne pas s’en faire et qu’ils seraient nettoyés après. D’ailleurs, à propos de cette anecdote amusante, on peut la voir passer le ballet en arrière-plan pendant l’entrevue entre Angela et Jennifer.
  • Saviez-vous que la séquence de soins médicaux, lorsque les deux infectés s’attaquent au médecin et à Guillem, a dû être retournée car les réalisateurs n’étaient pas du tout satisfaits de la première version.
  • Saviez-vous que, dans un premier temps, Guillem – après qu’il a été mordu – devait briser la vitre de la porte en crachant du sang dans la scène de sa transformation ? Finalement, l’idée a été abandonnée.
  • Saviez-vous que pour [REC] deux fins ont été tournées mais que les réalisateurs n’ont jamais eu l’intention des les utiliser ? La véritable fin, celle du film, a été tournée comme une scène normale. Ensuite les réalisateurs ont fait tourner deux fins bidons à Manuela Velasco. La première, pour lui faire croire que son personnage s’en sortait. La seconde où, à peine sortie de l’appartement après avoir échappé à Tristana, elle se fait attaquer et dévorer par Mme Izquierdo.
  • Saviez-vous que toutes les scènes en infra-rouge que l’on voit dans le film ont réellement été tournées dans le noir complet ? Toujours dans ce souci de capturer de la spontanéité et de la pure terreur.
  • Saviez-vous que, curieusement, lorsque l’agent de la sécurité sanitaire explique l’incident avec le chien Max, l’acteur Ben Temple et Jorge Yamam Serrano (Sergio) se frotte le nez simultanément et que ce n’était pas du tout prévu ?
  • Saviez qu’au moment de donner de la couleur au son émis par les infectés, Oriol Tarragó a mixé divers sons d’animaux correspondant à la personnalité des personnages concernés ?
  • Saviez-vous également que pendant le montage il a accidentellement inclus le son d’une chèvre qui se retrouve dans la version finale du film ? On peut l’entendre lorsque Manu et Sergio vont à la recherche de Jennifer et découvrent que le cadavre de Mme. Izquierdo a disparu… (Et c’est très drôle).
  • Saviez-vous que la scène clef du film est l’altercation de Manu et Sergio avec Jennifer ? En effet, c’est à partir de cette séquence que la caméra est traitée comme un véritable personnage lorsqu’elle est éclaboussée de sang. Le film change alors complètement de ton et le niveau de violence atteint un niveau supérieur.
  • Saviez-vous que les réalisateurs souhaitaient que la sueur soit un élément important du film ? Ils voulaient qu’à certains moments, pour pouvoir atteindre rapidement cet effet, les acteurs interprétant les infectés puissent plonger la tête dans une bassine d’eau. Seulement pour des raisons évidentes liées au maquillage, ce ne fut pas possible.
  • Saviez-vous que lorsque les survivants tentent d’échapper à Mari Carmen, menottée à la rampe d’escalier, celle-ci, dans une scène tournée mais non utilisée, sautait d’un bon par-dessus la rampe dans les escaliers ?
  • Saviez-vous que les réalisateurs avaient donné comme principale consigne aux acteurs jouant les infectés d’être extrêmement brutaux ? Une consigne qu’a prise très au sérieux l’actrice Ana Isabel Velásquez (la Colombiana). En effet, lorsqu’elle attaque Angela, elle a été tellement violente qu’elles ont brisé une fenêtre et ont failli tomber de plusieurs étages.
  • Saviez-vous que la lutte entre Manu et la femme japonaise infectée a été accélérée en post-production ?
  • Saviez-vous que dans la scène où Pablo et Angela recherche les clefs du grenier était réelle ?
    En effet, Manuela Velasco ne savait absolument pas où elles étaient cachées.
  • Saviez-vous également que, dans cette même scène, l’actrice donne accidentellement un coup de tête dans la caméra qui sera gardé dans le montage final ?
  • Saviez-vous que lorsqu’Angela Vidal se retrouve seule dans le grenier et qu’elle prend la caméra, les images visibles dans le film sont celles filmées par Manuela Velasco elle-même et sans aucune modification ?
  • Saviez qu’une des idées originales était que lorsque Pablo se fait marteler à mort par Tristana, elle endommageait également le son de la caméra et que toute la fin du film devait être alors muette ?
  • Saviez-vous que l’acteur Arial Casas avait été retenu pour [REC] ? Malheureusement, il ne sera pas présent dans le film pour une incompatibilité d’emploi du temps. Cependant, les réalisateurs feront de nouveau appel à lui pour [REC]² dans lequel il interprétera Larra. Il sera cependant remercier au générique du premier film.
  • Saviez-vous que pour baptiser le monstre final, les réalisateurs se sont inspirés du chanteur latino-américain Glenn Medeiros, auteur du succès « Nothing’s Gonna Change My Love For you ».
  • Saviez-vous qu’une des premières idées des réalisateurs était de placer une école de conduite au rez-de-chaussée de l’immeuble ? Elle sera ensuite abandonnée et remplacée par l’atelier textile.
  • Saviez-vous que c’est Jesús Pérez, ancien chef de post-production de Filmax, qui prête sa voix au mégaphone du policier qui parle de l’extérieur aux habitants.
  • Saviez-vous que la caméra utilisée pour le film est une Panasonic P2 200 avec un support Fig Rig.
  • Saviez-vous que transformer Javier Botet en Tristana Medeiros prenait 10 heures par jour : 8 pour appliquer les prothèses et le maquillage et 2 pour les lui retirer.
  • Saviez-vous que la séquence des entrevues avec les habitants n’était pas prévue dans le scénario ? Elle a été improvisée à la volée.
  • Saviez-vous que le film a attiré près de 64 000 spectateurs lors de sa première semaine d’exploitation à Hong Kong ?
  • Saviez-vous que l’idée de départ était de mettre en scène Mercedes Milá, une présentatrice et journaliste espagnole ?
  • Saviez-vous qu’à la base, le monstre dans le grenier était le même prêtre qui recherchait une solution au virus (Albelda donc…) ? En effet, c’est pour ce rôle que Javier Botet avait été embauché, mais Balagueró et Plaza ont ensuite conçu le personnage de Tristana Medeiros et l’histoire a changé. Botet est donc passé d’un prêtre à une enfant infectée, et ait devenu l’un des monstres les plus emblématiques du cinéma d’horreur contemporain.
  • Saviez-vous que le film a eu droit à son remake américain sous le nom de Quarantine ? Et qu’au-delà du scénario (hormis les considérations religieuses), ce premier volet US reprend le film originel plan par plan ?
  • Saviez-vous que Quarantine avait même eu une suite ? Quarantine 2 : Terminal, mais cette fois-ci rien à voir avec [REC]², c’est une histoire originale qui se déroule principalement dans un avion.
  • Saviez-vous que [REC] n’est pas sorti en salles aux USA ? Seul le remake Quarantine est sorti sur les écrans. Le film espagnol n’y est sorti qu’en 2009, et directement en DVD.
  • Saviez-vous que Vicente Gil (le policier attaqué par Mme Izquierdo) et Carlos Vicente (Guillem) ont prêté leur voix au doublage espagnol du remake américain Quarantine ?
  • Saviez-vous que Javier Botet devait reprendre le rôle de Tristana Medeiros dans Quarantine ? Malheureusement cela n’a pas été possible car il n’a pas eu à temps les papiers nécessaires pour travailler à l’étranger.
  • Saviez-vous que pour promouvoir le film, la société Nokia et les producteurs de Filmax ont uni leurs forces pour produire des vidéos virales comme « La habitación », « El tercer ojo » et des épisodes du programme de fiction « Mientras usted duerme » et que plusieurs d’entre elles étaient introduites dans le téléphone portable/caméra N-95 de Nokia ?
  • Saviez-vous que pour promouvoir le film, un concours a été organisé en France ? Ceux qui le souhaitaient devaient réaliser un court-métrage d’horreur filmé avec leur téléphone et le meilleur, choisi par Balaguero et Plaza figurerait dans les bonus de [REC] ? Le vainqueur est Clément Deneux avec son court-métrage « Les ongles ».

 


 

[REC]² Le saviez-vous ?

  • Saviez-vous qu’avant d’opter pour une suite, les réalisateurs mélangeaient beaucoup d’autres idées, notamment un prequel diviser en deux parties: [REC] 2 Rojo (rouge) et [REC] 2 Negro (noir). Deux morceaux qui s’entrelaçaient : l’un du point de vue des GEOS et l’autre du point de vue des adolescents. Et que pour comprendre l’histoire dans son intégralité, il était nécessaire de voir les deux parties. Finalement cet idée a été simplifiée et imaginée comme un sequel.
  • Saviez que toute l’équipe de [REC]² est exactement la même que pour [REC] ?
  • Saviez-vous que [REC]² est le seul film de la saga n’ayant pas été distribué par Filmax ?
    Il l’a été par Magnolia Pictures.
  • Saviez-vous que les vêtements portés par Manuela Velasco dans [REC]² sont exactement les mêmes que pour le premier film ?
  • Saviez-vous que le second film a impliqué près de 300 personnes ?
  • Savez-vous que les figurants à l’extérieur de l’immeuble dans la scène d’ouverture n’étaient pas des figurants, mais des gens lambda qui ne savaient absolument pas ce qui se passait et qu’un film se tournait.
  • Saviez-vous qu’avant d’être coupée au montage, l’actrice Leticia Dolera avait un petit rôle de journaliste à l’extérieur du bâtiment ? Paradoxalement, l’actrice interprétera plus tard Angela Vidal dans la parodie de films espagnols Spanish Movie et sera le protagoniste principal de [REC]3 Genesis.
  • Saviez-vous également que « les figurants » policiers, pompiers, ambulancier, etc. lors de cette scène d’ouverture n’étaient pas des acteurs mais de vrais professionnels ?
  • Saviez-vous que le bruit de l’hélicoptère que l’on entend tout le long du film a été créé en par l’équipe du film ? Le budget ne permettant pas de se payer un vrai hélicoptère, il a fallu faire avec les moyens du bord.
  • Saviez-vous que Pablo, le caméraman qui accompagne Angela Vidal dans le premier film fait ses grands début en infecté dans le second film ? Il est l’un des infectés qui attaquent les GEOS de la scène de masse. Il est cette fois-ci interprété par Tony Higueruelo et peut-être identifié grâce à son sweat-shirt.
  • Saviez-vous que dans les deux premiers films [REC], c’est Pablo Rosso, directeur de la photographie qui se trouve en réalité derrière la caméra principale ?
    Dans le premier film, son personnage s’appelait Pablo et était le caméraman d’Angela Vidal.
    Dans le second film, il tient cette fois-ci le rôle de Rosso, membre du groupe spécial d’intervention (GEI)
  • Saviez-vous qu’au départ, il était question qu’une autre équipe de télévision accompagne les GEOS dans le bâtiment ? Elle devait être composée de noms connus du monde des médias comme 0David Bisbal (qui avait déjà travaillé Balaguero et Plaza sur « Opération Triomphe : Le film ») et Edward Punset parmi d’autres.
  • Saviez-vous que durant le tournage des scènes de masse du film les infectés étaient mués ?
    En effet, ils ne devaient pas crier pour ne pas couvrir les « dialogues » des acteurs principaux. Tous les cris et gémissement des infectés ont été ajoutés en post-production, ce qui permettait aux techniciens de manipuler le son et de l’utiliser à ses meilleurs avantages.
  • Saviez-vous que pour [REC]² l’intégralité de l’appartement du Père  Albelda a été reconstitué en studio ? Ce procédé facilité la tâche à l’équipe pour tourner les scènes s’y déroulant.
  • Saviez-vous que le plus gros problème sur le tournage était… la température ?
    A cause des différences de température d’un étage à l’autre de l’immeuble, de la buée se formait constamment sur l’objectif de la caméra, obligeant à refaire plusieurs fois certaines prises.
  • Saviez-vous que les chansons « Olorín » d’Angelillo et « Volver, volver » de Carlos Sesto était des sérieuses candidates pour la séquence du tourne-disque ? Finalement c’est Concha Piquer avec En tierra extrañade qui sera retenue.
  • Saviez-vous que Carlos Ann a composé la chanson « Sangre » uniquement pour le film ? Elle est utilisée pour le générique.
  • Saviez-vous que, plus le film avance, plus les escaliers sont recouverts de sang ?
  • Saviez-vous que Filmax était le fournisseur officiel de voix off du film ? Après Jesús Pérez, ancien chef de la post-production de Filmax, qui prêtait sa voix au mégaphone venant de l’extérieur. Après Pep Saís qui lui, incarne celle d’Albelda dans les enregistrements, Elisa Sirvent (coordinatrice de la production) a donné la sienne pour la radio d’Owen. Le producteur Oriol Maymó est le voix du conducteur du fourgon des GEOS et Rafael Parra double Rosso, le caméraman interprété par Pablo Rosso.
  • Saviez-vous qu’un des souhaits des réalisateurs était de donner aux spectateurs une ambiance jeux vidéo FPS ? C’est pour cela que les armes des GEI sont visibles sur la plupart des plans.
  • Saviez-vous que les caméras embarquées sur les casques des GEI étaient des vraies ? D’ailleurs beaucoup de plans filmés par ces caméras ont été utilisés dans le montage définitif du film.
  • Saviez-vous que pour ce second film, l’appartement d’Albelda a été entièrement reconstruit en studio à partir des images du premier film ? Ce procédé facilitait la tâche à l’équipe du film pour tourner les scènes s’y déroulant, mais aussi pour pouvoir plus facilement le détruire. Car de nombreuses scènes de destruction s’y déroulent.
  • Saviez-vous qu’entre [REC] et [REC]², la Colombiana avait changé de vêtement ? En effet, Les effets spéciaux requis pour la scène de l’attaque de Martos avaient une erreur.
  • Saviez-vous que [REC]² est empli de références cinématographiques dans lesquelles les réalisateurs ont puisé leur inspiration ? Ainsi on retrouve un clin d’œil au film de John Carpenter : « The Thing », lorsqu’Owen expérimente le sang de la petite Medeiros. Tout comme à « L’Exorciste », de William Franklin durant l’interrogatoire de Tito. Mais la source principale de leur inspiration pour les deux réalisateurs était « Aliens Le retour », de James Cameron qui met en scène une équipe de militaires, équipés de caméras faisant face à des monstres qui se multiplie avec une étonnante facilité.
  • Saviez-vous qu’Akemi Goto, qui interprète la femme japonaise dans le film original, et qui a repris son rôle dans le second film, a été la victime d’un accident durant le tournage ? En effet, dans une scène de l’attaque de GEOS, elle s’est cassé la cloison nasale et a dû être hospitalisée. Mais rassuez-vous, tout s’est très bien passé et elle s’est très vite remise.
  • Saviez-vous que la caméra utilisée pour tourner le film est une Panasonic P2
  • Saviez-vous qu’il y a deux messages subliminaux dans [REC]² ? Le premier, le moins évident des deux, intervient juste avant que la Colombiana n’attaque Martos. On peut entendre « No me dejas sola » (« Ne me laisse pas seule »). Le second, plus évident, intervient lui lors de l’altercation d’Owen et des GEOS avec Jennifer, on peut entendre « Ángel de la guardia, dulce compañía, no me dejes sola que me perdería » (« Ange gardien, toi qui accompagne mes pas, ne me laisse pas seule je me perdrais sans toi, ne me laisse pas seule »)
  • Saviez-vous que la caméra de Pablo, la dernière des six toujours en état de marche à la fin du film, passe en vision nocturne dans les ultimes minutes du film, tout comme dans le premier film.
  • Saviez-vous qu’au départ, lorsque les survivants découvrent l’autre dimension à travers la vision nocturne et qu’ils ouvrent la porte, le film devait se terminer là avec un écran « à suivre… » ?
  • Saviez-vous que pour l’acteur Pau Poch, [REC]² était le troisième film dans lequel son personnage se nommait Tito ? En effet dans les films Eskalofrío et Cuento de Navidad (téléfilm réalisé par Paco Plaza) ses personnages portaient le même nom. D’ailleurs dans ce dernier, il prenait également un gifle.
  • Saviez-vous que l’appartement de César, le coiffeur du premier film, était au cœur des deux points culminant du film, le retour d’Angela et l’interrogatoire de Tito. Détail intéressant : le jeune possédé est assis sur une chaise de coiffeur.
  • Saviez-vous que la scène de l’enfant infecté courant au plafond a été tournée sur un plateau rotatif ?
  • Saviez-vous que durant le tournage, Ariel Casas (Larra) a fait une chute spéctaculaire dans les escaliers après avoir glissé sur une flaque de sang ? Cette incident n’a pourtant pas mis fin à la prise si bien que l’acteur a dû continuer à jouer son rôle. Les réalisateurs lui ont promis que la prise serait dans le montage final du film. Mais finalement elle n’y est pas.
  • Saviez-vous que la scène finale du film n’a pas été inspirée par les films « Night of the Creeps » ou « Hidden » comme beaucoup le pensent ? En effet, les réalisateurs assurent que cette image de la larve, du mal, trouve directement son inspiration de La Bible.
  • Saviez-vous que Jaume Balaguero et Paca Plaza prêtent leur voix à une partie des infectés ?
  • Saviez-vous que la passion de Paco Plaza pour le football et plus particulièrement pour son équipe favorite, le FC Valencia, se reflète à travers de nombreux clins d’œil ? Le GEOS Larra est un fan du club et du joueur Mario « El Matador » Kempes. Quand il est stressé, il passe en revue les anciens joueurs. Enfin, le nom du Père Albelda, vient du légendaire joueur David Albelda.
  • Saviez-vous qu’au départ, lorsque Jennifer est tenue par le Chef, il était question qu’elle vomisse des vers ? Finalement l’idée a été abandonnée au profit de sang. D’autres effets spéciaux de ce genre n’ont pas atteints le montage final. Comme la main mutilée de La Colombiana qu’elle devait perdre dans la scène de l’attaque des GEOS ou encore des animaux disséqués, entre autre.
  • Savez-vous qu’un autre acteur joue Tristana Medeiro en plus de Javier Botet ? C’est Nico Baixas qui a été appelé pour tourner quelques scènes de la fin car les conditions de tournage sur les plateaux de Terrassa était très difficile à cause du froid intense, et mettaient en danger la santé de Javier Botet.
  • Saviez-vous que l’intégration des personnages de Ori, Miré et Tito est née comme un hommage à tous les fans qui sont entrés dans l’immeuble où a été tourné le premier pour filmer leur propre vidéo et les poster sur Youtube.
  • Saviez-vous que tous les habitants de l’immeuble déjà infectés dans le premier film ont repris leur rôle dans le second – à l’exception de deux ou trois absents ? Sauf Maria Lanau remplacée par Anna García Cuartero dans le rôle de Mari Carmen.
  • Saviez-vous qu’Alejandro Casaseca, qui interprète Martos, est à la base un acteur comique de série-télé en Espagne ?
  • Saviez-vous que pour interpréter les membres du GEI, les acteurs ont dû subir un entraînement intensif d’une journée pour… apprendre à manipuler et maîtriser les armes à feu !

    [REC3] Genesis, le saviez-vous ?

  • Saviez-vous que l’idée d’un mariage ruiné par des infectées a émergé au cours de la post-production du premier [REC] comme une simple plaisanterie ? C’est David Gallart, éditeur de film, qui a donné l’idée à Paco Plaza. Cette idée a rencontré deux images que le réalisateur avait dans un coin de sa tête: celle d’une mariée couverte de sang armée d’une tronçonneuse et un baiser entre un humain et un infecté.
  • Saviez-vous que Paco Plaza et Luiso Berdejo (également coscénariste du premier film) ont écrit le scénario à Los Angeles où réside ce dernier.
  • Saviez-vous qu’au départ, le film devait commencer par une court-métrage en noir et blanc sur les origines de Tristana Medeiros ? Au final ce ne put être le cas, et l’idée s’est retrouvée adaptée dans le comic [REC] Historias Ineditas à travers l’histoire « Tristana ».
  • Saviez-vous que Leticia Dolera avait précédemment joué Angela Vidal, la reporter du premier film, dans une parodie de films d’horreurs, Spanish Movie. Film dans lequel les réalisateurs Jaume Balaguero et Paco Plaza font une apparition… dans le rôle de deux pompiers.
  • Saviez-vous que la chanson « Chup, Chup » d’Australian Blonde est utilisée lorsque Koldo et Clara se rencontrent mais également lorsque le jeune couple arrive au banquet de leur mariage ?
  • Saviez-vous que la chanson « Como Una Ola » de Rocío Jurado a été pressentie pour la scène d’ouverture du film ? Et puis au final non.
  • Saviez-vous que « Años 80 » de Los Piratas étaient la chanson sélectionnée au départ pour le générique du film ? Finalement, le chanteur du groupe, Iván Ferreiro, a écrit la chanson « Amor y Muerte » exclusivement pour le film.
  • Saviez-vous que Leticia Dolera, interprète de Clara, avait elle-même dirigé Diego Martin, qui joue Koldo, dans le court-métrage AoB ?
  • Saviez-vous que la robe de mariée avait été faite sur mesure spécialement pour Leticia Dolera ?
  • Saviez-vous que deux mois avant le tournage, Leticia Dolera s’est entraîné cinq jours par semaines avec un coach personnel pour se préparer à… tuer du zombie ?
  • Saviez-vous que Leticia Dolera, actrice principale de [REC]3 est née le même jour que Manuela Velasco, actrice principale de [REC] ? Elle est cependant de 6 ans sa cadette.
  • Saviez-vous que la tronçonneuse utilisée dans le film est une Garland 20 ?
  • Saviez-vous que l’armure portée par Koldo est vraie et qu’elle pèse 25 kilos ?
  • Saviez-vous que le film compte tout un tas de cameos ? Ainsi on y voit Julio Fernández, Moncho Neira, Florentino, Rosa Clarà, Iván Ferreiro, Luiso Berdejo et Fausto Fernández. Jaume Balagueró, Paco Plaza et Ferrán Terraza (Manu dans les deux premiers films) ont également prêté leur voix durant le mix sonore final.
  • Saviez-vous que [REC]3 était le premier film de la saga à ne pas présenter un teaser avec des images uniquement tournées pour ce dernier ?
  • Saviez-vous qu’il y avait trois modèles différents de tronçonneuse dans le film : la vraie (8 kilos), une qui n’était pas dangereuse, qui faisait de la fumée et qui n’avait pas de retour (4.30 kilos) et une utilisée pour frapper (2 kilos).
  • Saviez-que le court-métrage « Luna Di Miele, Luna Di Sangue VII» (« Lune de Miel, Lune de Sang VII ») réalisé par Paco Plaza pour le parc Port Aventura, et mettant en vedette Leticia Dolera, a servi, selon les mots de son réalisateur, comme «modèle» pour [REC] 3
  • Saviez-vous qu’utiliser la chanson « Eloïse » lors du massacre zombiesque à la tronçonneuse de Clara était une idée du monteur David Gallart, qui a répété la chanson comme il l’avait fait avec « Gavilán o paloma » précédemment ?
  • Saviez-vous que Carme Contreras, qui interprète Amelia, prêta sa voix en Espagne, entres autres nombreux personnages, au mythique ET l’Extra-terrestre ?
  • Saviez-vous que les noms des personnages avaient tous leur propre histoire ? Koldo est un hommage à Koldo Zuazua, ami de Paco Plaza. Moncho pour Moncho Neira, Adrián pour Adrián Guerra; Clara suite à une faute de frappe de Carla, une amie qui a prêté son DVD de mariage pour le film, et enfin Tita comme une variante féminine de Tito de [REC]².
  • Saviez-vous que le film est sortie au Mexique sous le nom de « [REC] 3: El comienzo » (« [REC] 3: Le commencement ») et au Pérou sous le nom de « [REC] 3: El origen » (« [REC] 3: Origine »).
  • Saviez-vous que dans un petit délire avec la petite Medeiros, Paco Plaza avait pensé proposer le rôle de Clara à María de Medeiros.
  • Saviez-vous que le tournage de [REC]3 s’est principalement passé dans l’ancienne ferme Mas Solers, à Sant Pere de Ribes, à Sitges ? Cervelló, Collserola et Sant Pere de Vilamajor complètent la liste des lieux de tournage intérieurs et extérieurs supplémentaires.
  • Vous savez que le personnage de Victor Pepe porte un pin’s du club de foot du FC Valence, clin d’œil personnel de Paco Plaza, mais savez-vous que ce n’est pas le seul ? En effet, dans la scène où Koldo et Danilo courent avec leur armure en direction du complexe, on peut entendre dans les chœurs de la musique « KempesSempereAmunt ».
  • Saviez-vous que pour la promo US de [REC]3, Tony Moore, connu pour avoir travaillé, entre autre, sur le comics The Walking Dead, avait dessiné un poster du film ? Je l’avais d’ailleurs publié sur le site. Il est d’ailleurs visible sur la page dédiée du site.
  • Saviez-vous qu’à l’annonce du projet beaucoup de fans voyaient la promesse d’un véritable prequel à la série de film ? Finalement, suite au tôlé de l’annonce de la véritable histoire, ils ont décidé de servir aux fans un comic book en guise de prequel : [REC] Historias Ineditas.

[REC]4 Apocalypse, le saviez-vous ?

  • Saviez-vous que [REC]4, qui se déroule en pleine mer a pourtant été tourné à quai
    Pour donner l’illusion de la pleine mer, l’équipe à eu recours à la chrominance.
  • Saviez que pour tourner le film, la production a acheté un vieux chalutier russe

D’autre « Saviez-vous » concernant [REC]4 Apocalypse viendront compléter cette page lors de la sortie du film… et surtout du DVD parce que c’est dans les bonus qu’on apprend le plus de choses.

Si vous aussi vous avez des anecdotes concernant les films, n’hésitez pas à me les transmettre dans les comentaires, ainsi que votre source (sites internet, bonus DVD, interviews etc.) que je la puisse vérifier et je la publierai.

Publicités

7 réflexions au sujet de « 13 – Le saviez-vous ? »

  1. je crois que j’en ait une c’est dans un bonus de REC on voit Manuela Velasco qui parle du film dans une rue et qui dit s’elle croyait que le film ne sortirait que dans des pays (je crois que c’est le japon et la chine ou le vietnam) c’est a vérifié, et qu’elle croyait que le film n’aurait pas de succès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s