REC 4. Le motion version poster

Suite au motion poster, le site officiel publie l’affiche tirée de celui-ci, en bonne qualité.

Rec4_TeaserPoster_1

 

Publicités

[REC]4 Apocalypse : Second « poster » officiel

Lundi 13, nouveau poster. Mais si j’ai mis poster entre guillemets, c’est simplement parce que plus qu’un poster, c’est un motion poster qui a été mis en ligne aujourd’hui.

Comme il n’y a pas moyen d’uploader une vidéo/animation en Flash sur WordPress, je me dois donc de passer par Youtube pour vous permettre de voir le poster animé de [REC]4 Apocalypse

REC 4 poster2

Ce poster est plutôt pas mal, même si je ne reconnais pas Manuela Velesco tellement elle est photoshopée…

[REC]4 : pourquoi, comment 2014 ?

Suite à un commentaire qui m’a été laissé par Mack83 hier, j’ai décidé de faire un article de réponse, déjà parce que ma réponse n’en finissait pas et aussi parce que les questions posées sont très intéressantes et les réponses apportées peuvent en intéresser d’autres.

« […] J’espère que le retard de Balaguero est dû à un scenario bien travaillé… Est-ce qu’on peut s’attendre à ce que celui-là dure plus longtemps ? C’est à dire 1h50 voire 2h10 au lieu de 1h20 comme les précédents, car ce film étant le dernier volet de la saga je trouve que ce serait pas mal de finir avec un film plus long. De plus, 1h20 me parait trop court pour montrer l’extraction d’Angela de l’immeuble (si il y a cette scène), son placement en quarantaine, Barcelone dévasté, Angela qui fait des siennes, sa sortie de quarantaine (je pense qu’elle va s’échapper), certaines révélations sur Le Mal et le virus, et une belle fin (enfin j’espère) et d’autres scènes/endroits… 1h20 me parait pas assez suffisant je pense… »

Alors, le scénario de [REC]4 est prêt depuis décembre/janvier dernier je crois… En revanche je ne pense pas que le film sera très long. Il devrait faire maxi 1h30…
La raison en est simple : le budget… Certes, il sera plus important que pour les deux premiers films, mais plus ou moins égal à celui de [REC]3, soit environ 5 à 6 millions d’euros… Ce qui est à la fois assez peu pour un film, mais pas mal pour un film d’horreur espagnole (ne tentons pas la comparaison avec les USA…).
Un budget comme celui-ci ne permet pas grand-chose, pas de scènes extérieures dans Barcelone, ni de scènes globales de contamination. Le film sera un huis-clos. Dans le cas présent dans un ancien pétrolier ou plateforme pétrolière spécialement aménagé pour la quarantaine d’Angela Vidal et amarré en pleine mer… Si elle s’échappe, elle n’ira pas bien loin, ou alors il faudra nager et infecter des poissons =)… Bref il ne faut pas s’attendre un blockbuster à la [REC].

Après, pour l’histoire en elle-même, je fais confiance à Jaume Balaguero pour nous sortir un bon film. On pourrait voir l’extraction de l’immeuble d’Angela, mais en 5 minutes maxi… genre des images assez courtes montées avec le générique de début… Ou alors une simple bande son sur fond noir et jusque quelques images d’Angela sortant de l’immeuble le logo [REC]4 et ensuite on commence le film directement dans le pétrolier. Je pense que beaucoup des explications seront données à l’oral, dans les dialogues, et non en images. C’est plus rapide et moins cher…
Le film arrivera en retard, ce n‘est pas lié à des problèmes de production, mais de financement. Je ne veux pas entrer dans les détails techniques de production d’un film, mais en gros l’Espagne est en crise, le film ne compte pas moins de 8 financiers, on sent qu’il a été dur pour Filmax d’amasser les fonds nécessaires pour faire ce quatrième film. De plus [REC] est une petite saga qui plus est d’horreur et en plus espagnole, les investisseurs ne courent donc pas pour subventionner un film qui ne sera pas aussi rentable qu’un Avengers… D’où la nécessité pour Filmax de le vendre à l’étranger avant sa réalisation et à un maximum de pays, ce qui est assez compliqué et long. Je sais qu’avec la France, les droits de diffusions ont été achetés par Studio Canal (qui plus est un des financiers) pour le cinéma/DVD/télé dès fin 2011, parce que Canal a fait confiance à Filmax dès le départ des projets REC 3 et 4, et a acheté un projet…
Mais cela ne suffit pas, même si le film est prêt fin 2013 (filmé, monté, post-produit) il ne sortira pas immédiatement en salle car réalisateur et producteurs vont faire la tournée des festivals, diffuseurs et annonceur internationaux pour vendre le film sur copie à un maximum de pays, et cela prend environ 4 mois. Mais cela ne suffit pas, car même si certains pays achètent sur projet (la France), sur copie (Italie, Angleterre), ça ne suffit pas pour certains qui n’achètent le film que sur chiffres… Ils attendent donc la sortie en Espagne, France etc… et selon les chiffres réalisés en salle, ils achètent ou non la diffusion. C’est le cas des USA, qui décident ensuite de savoir s’ils l’exploitent en salle (sortie exclusive) ou s’ils le sortent directement en DVD.

Donc ça fait beaucoup de boulot pour les producteurs, pour Filmax… et tout ceci dans le but de rapporter le maximum d’argent, pas forcément pour faire beaucoup de profits (puisque le bénéfice est partager entre les huit financiers principaux et Filmax), mais pour financer le film et entrer dans le budget, et quand même faire un peu de profit.
Car si le film rapporte, je ne sais pas je dis n’importe quoi, 15 millions d’euros, 5 millions remboursent le budget et l’investissement de départ. Il reste ensuite 10 millions à partager entre le producteur (Filmax), et les 8 co-producteurs (Studio Canal, TVe, Omo, la ville de Barcelone, etc), donner la part qui revient aux distributeurs étrangers établie en pourcentage dans le contrat… au final sur les 10 millions, chaque partie remporte son investissement de départ plus un petit bénéfice.

Enfin c’est compliqué, mais voilà en gros pourquoi le film ne sortira qu’en 2014.