07 – [REC] Los Relatos Perdidos

ATTENTION CETTE PAGE CONTIENT DE NOMBREUX SPOILERS

1272437_612060032170363_739157490_o


Vous pouvez télécharger le premier chapitre de « Rojo Sangre » par Victor Condo ici



I. Présentation du livre par l’éditeur
II. Résumés, enjeux et intérêts :
    ■ Rojo Sangre [Rouge Sang] – Víctor Conde
    ■ Jon Eesponja [John l’Eponge] – Juan de Dios Garduño
    ■ Modo Zombi [Mode Zombie] – Hermán Migoya
    ■ Voy a Entrar [Je vais entrer] – Teo Rodrigez
    ■ El Ojo de la Tormenta [L’œil du cyclone] – Carlos Sisí
    ■ In Nomine Patris [Au nom du père] – Guillermo Tato
    ■ El Enemigo [l’ennemi] – David Zurdo
III. Les auteurs
IV. Les apports de « [REC] Los relatos perdios » à la mythologie [REC]

 


 

I – Présentation du livre par l’éditeur

Timun Mas publie [REC] Los Relatos Perdidos, livre officiel de l’Univers [REC] qui répond à certaines des questions posées par la série. Préfacé par Jaume Balaguero et Paco Plaza, les créateurs de la saga.

« Lors d’un reportage dans une caserne de pompiers, la journaliste Angela Vidal et son caméraman accompagnent une unité sur l’une de ses opérations : les résidents d’un immeuble de Barcelone les ont alertés en raison des cris provenant de l’une des propriétaires…
Ainsi commence l’une des franchises cinématographiques les plus réussis de notre pays. « [REC] : les histoires perdues », élargit l’univers de la série et apporte des réponses à certaines des questions restées sans réponse dans les films à travers sept contes écrits par certaines des plus grands auteurs du genre de notre pays: Victor Conde, Juan de Dios Garduño, Hernán Migoya, Teo Rodriguez, Carlos Sisi, Guillermo Tato et David Zurdo ».


Pourquoi devez-vous lire ce livre ?

1 – Parce qu’avec trois films sortis dans le monde entier, et un quatrième annoncés pour 2014, la saga [REC] a réussi à convaincre les critiques et le public, et est lauréate de plusieurs prix internationaux dont ceux du Meilleur Film, meilleur réalisateur, et meilleure actrice au FIFF de Sitges, en 2007.

2 – Parce que les auteurs qui signent ces histoires sont de grands noms de la littérature du genre, tous réunis pour agrémenter de leur plume la plus grande saga horrifique espagnole de tout les temps.


 

II. Résumés, enjeux et intérêts :

     ■ Rouge sang (Rojo sangre): Un mercenaire et un prêtre se retrouvent embarqués dans une course poursuite dans laquelle ils sont les proies. Ils tentent de fuir quelque chose et sont embringués dans une aventure, comme une sorte de jeu, dans lequel ils devront tout faire pour conserver leur vie et leur santé mentale.

     ■ John l’Eponge (John Esponja): Un personnage excentrique, fan de film d’horreur et un peu déséquilibré se retrouve impliqué dans un film avec des zombies bien plus réels qu’ils n’y paraissent.

     ■ Mode Zombie (Modo zombi): Une histoire teinté d’humour dans le célèbre bâtiment de la rue Paseo de Gracia de Barcelone, bien connu des amateurs de Rec.

     ■ Je vais entrer (Voy a entrar): On suit, à travers des petits témoignages vidéos, l’histoire des événements dans lesquels un père a été impliqué pour sauver sa fille.

     ■L’œil de la tourmente (El ojo de la tormenta): Une histoire qui se déroule entièrement dans une clinique vétérinaire, où un chaos total se déchaîne, semant la panique parmi les gens… et les animaux.

     ■ Au nom du Père (In Nomine Patris): Histoire racontant la relation particulière entre la petite Medeiros et le père Albelda, ainsi que des faits qui conduisent aux événements contés dans le premier film REC.

     ■ L’ennemie (El enemigo): Cette dernière nouvelle de l’anthologie raconte l’histoire de personnages qui se voient impliqués avec un autre groupe très puissant qui fait tout pour que certains secrets ne soient pas dévoilés.

Mon avis : [REC] Los Relatos Perdidos est donc une anthologie, et un ouvrage littéraire de haut niveau tant l’écriture est de grande qualité. Les auteurs, vraiment très impliqués, ont véritablement essayé, et réussi, à garder le ton général de la saga, et plus particulièrement des deux premiers films [REC] et [REC]2, reléguant un peu plus [REC]3 comme l’extraterrestre de la saga. Grâce à une écriture soutenue et intelligente, ils arrivent à donner un rythme rapide et intense à la narration, en conserver le suspens et la terreur des deux premiers opus, même si les faits en sont très éloignés. Seule « Modo zombi » – le parent pauvre du livre – bien qu’intéressante, est à mon sens un cran en-dessous car, après sa lecture, on en ressort avec l’étrange impression qu’elle ne correspond pas à l’univers de [REC]. L’humour horrifique qui se dégage de cette nouvelle la rapproche davantage de [REC]3 et en fait donc l’extraterrestre du livre disons…
Quoi qu’il en soit, ces petites nouvelles se passent dans l’univers de [REC], mais dans une sorte d’univers parallèle car certains auteurs arrangent un peu la réalité des films à l’avantage de leur narration, quitte à modifier certains événements des long-métrages pour mieux servir leur histoire. Une fois cette petite précision acquise et acceptée, ce livre est fortement recommandé à tous les fans de [REC] – ayant tout de même un bon niveau en espagnol, notamment pour deux ou trois histoires – à tous ceux qui aiment l’ambiance d’angoisse et de terreur des deux premiers films.
Tout comme [REC] Historias Ineditas, [REC] Los Relatos Perdidos élargie encore un peu plus l’univers et la mythologie de [REC] donnant plus d’épaisseur à un univers qui s’étend bien au-delà d’un simple immeuble au cœur de Barcelone.


III. Les auteurs

victor-condeVictor Conde (Tenerife, 1973) a étudié la psychologie, l’image et le son. Il a commencé sa carrière littéraire en 2002 avec la publication de trois livres. Le premier appartenant à la série « Multiverso » et les deux autres composent la série pour adolescent « Piscis de Zhintras ». Il travaille actuellement comme scénariste pour le cinéma et la télévision, est membre de l’association Nocte association espagnole des auteurs d’horreur, et passe tout son temps libre à sa petite Thaïs. Vainqueur du Prix Minotaure 2010 pour « Crónicas del Multiverso », il y avait été nommé à deux reprises, en 2004 avec le roman « Mystes » (publié par Minotaure), et en 2005 avec « El teatro secreto ». Il a également publié les romans « El Tercer Nombre del Emperador », « El dragón estelar », « Naturaleza muerta » et « Hija de lobos ».

Herman MigoyaNé à Ponferrada en 1971, Hernan Migoya est réalisateur et scénariste espagnol, écrivain de BD et de cinéma et vit entre Barcelone et Lima.
De 1992 à 1998, il a été rédacteur de la revue « Viper » puis rédacteur en chef de « Ojalatemeras ».
Il a déjà été censuré (ayant fait scandale) pour « Todas Putas » et s’en prend au tabou des sociétés espagnole « Etoccidentale ». Doté d’un humour cynique, il est connu pour ses engagements. Sa BD « Olimpita », illustrée par le dessinateur Joan Marin, est parue en Espagne en 2009, puis traduite et publiée en France au troisième trimestre 2011.

carlos-sisiCarlos Sisi (Madrid, 1971) vit dans un appartement ensoleillé de Calahonda avec sa femme et ses deux filles. En 2009, il a étonné le public espagnol avec sa série « Los Caminantes », qui localisait une apocalypse zombie dans la région ensoleillée de Malaga et est devenu un véritable phénomène des ventes. Il a également publié l’éco-thriller « La hora del mar » (Minotauro) et la nouvelle « Eden interrumpido » (Scylla eBooks). Grâce à sa carrière, Carlos Sisi est devenu l’un des auteurs les plus importants du genre sur la scène espagnole. Sans surprise son imagination a été nourri pendant des années par toutes sortes de matériaux effrayants, romans, films, jeux vidéo.

Guillermo-TatoGuillermo Tato est né à Alicante en 1978 et réside à Barcelone depuis 2002. Après avoir obtenu un diplôme en sciences de la communication à l’Université Ramon Llull, il entre chez Filmax en tant que Directeur du Développement. À ce titre, il a travaillé à l’élaboration des film « [REC]3 Genesis », « [REC]4 Apocalypse » et « Retornados », ainsi qu’à la seconde saison de la série télévisée « Polseres Vermelles ». Il a récemment publié son premier roman, « El torreón de las muñecas » (Tyrannosaurus Books, 2013). Il a participé à « La antología benéfica de cuentos infantiles Ilusionaria 3  » (coordonnée par Juan de Dios Garduño). Il travaille actuellement à son nouveau roman.

David Zurdo y Ángel GutiérrezDavid Zurdo et Ángel Gutiérrez sont nés à Madrid où ils résident tous deux. Ensemble, ils ont écrit plus de vingt livres, dont sept romans comprennant: « El techo del mundo », « El sótano », « 97 segundos », « La señal, 616 ». « Todo es infierno », « El legado de Jesús », « El diario secreto de Da Vinci » et « El último secreto de Da Vinci ». Ce dernier a reçu le Prix Hermética de Novela, a été traduit en huit langues et s’est déjà écoulé à plus de 100.000 exemplaires.
David Zurdo est un collaborateur régulier de journaux, de radio et de télévision. Actuellement en charge de la section de vulgarisation scientifique de la série à succès « Atrévete » de Cadena Dial, de la section des énigmes historiques de «El diván de la historia» de Cadena COPE et critique littéraire de la revue « Más Allá de la Ciencia ». Ecrit sur la mode actuelle pour About.com, appartenant au groupe The New York Times. Il a également publié de multiples articles pour différents titres de presse écrite comme « El Mundo » ou encore le magasine portugais « Sábado »

Juan de diosJuan de Dios Garduño est un auteur connu pour son travail de littérature dédiée à la terreur. Il est également membre de Nocte, l’association espagnole des auteurs d’horreur.
Il est, entre autre, l’auteur de « El caído » et « Y pese a todo ». Il a également été soldat professionnel et bibliothécaire.*

.

Teo RodriguezTeo Rodriguez (Madrid, 1973) est un écrivain et scénariste pour la télévision et la radio. Il a écrit plus de vingt histoires pour la section « Diarios del Miedo » de Cuarto Milenio. Il travaille actuellement sur le programme « Milenio 3 ». Il a publié une anthologie d’histoires dans Scyla eBooks. « Obscuro » est son premier roman.

 



IV. Les apports de « [REC] Los relatos perdios » à la mythologie [REC]

« Los relatos que componen este libro se corresponden a la visión personal qui tiene cada uno de los autores del universo REC y no tienen por qué ser totalmente fieles a las películas. Los relatos están inspirados en ellas, desde luego, pero hemos pensado que era mejor dejar completa libertad a los autores para que nos ofrecieran su visión más creativa y personal. »

« Les nouvelles qui composent ce livre correspondent à la vision personnelle de l’univers REC de chacun des auteurs, et c’est pourquoi ils ne sont pas totalement fidèles aux films. Les nouvelles sont inspirées par les films, mais nous pensions qu’il était mieux de laisser une complète liberté aux auteurs pour qu’ils nous offrent une vision plus créative et plus personnelle. »

   Ces nouvelles, pourtant officielles, n’étant que seulement inspirées par les films sans être fidèles aux enjeux de l’intrigue, j’ai décidé de ne pas les considérer comme rattachées à la mythologie générale de la saga.

Je les considère comme une sorte de réalité alternative.

Publicités

6 réflexions au sujet de « 07 – [REC] Los Relatos Perdidos »

    • Non pour le moment le livre n’est pas prévu en français.

      On pourrait espérer une édition française qui surferait sur la sortie de [REC]4 Apocalypse à la fin de l’année prochaine, mais rien n’est annoncé ou prévu pour le moment.

      • Merci , et au fait je suis un grand fan de ce blog , j’adore merci de nous prévenir a chaque new de rec 4!

  1. c’est bien dommage que ce ne soit prévu pour l’instant .
    Je profite de la présente pour féliciter l’auteur de ce blog , très bien fait , très bien fourni sur cette super saga .
    Bravo

    • Je pense qu’un éditeur, tel qu’il soit, aura tout intérêt à profiter de la promo gratuite, pour une traduction française, que fera le film lorsqu’il sortira… s’il doit sortir un jour, ce serait le moment idéal… mais encore faut-il que cela intéresse un éditeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s